évolution numérique

L’évolution numérique au Moyen-Orient

Depuis les années 2000, les nouvelles technologies ont complètement envahi aussi bien les maisons que les milieux professionnels. Les médias traditionnels semblent donc disparaître peu à peu. L’apparition de l’internet dans la vie de tous les citoyens a également changé les tendances dans ces pays. De plus, plusieurs acteurs tels que Bashar Kiwan fournissent quotidiennement des efforts pour faire évoluer les choses. Quel portrait peut-on alors dessiner de la situation actuelle du Moyen-Orient en considérant l’impact du numérique sur les habitudes des citoyens ?

L’impact du numérique sur les comportements culturels

Une enquête a été menée en 2017 par l’Université Northwastern à Qatar pour établir un état des lieux en ce qui concerne l’évolution du numérique dans 6 pays du Moyen-Orient que sont l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Liban, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis et la Tunisie. Selon cette étude, on constate que de plus en plus de personnes habitants dans ces pays désirent avoir des contenus disponibles dans leur langue maternelle. L’intérêt pour les médias numériques est de plus en plus croissant. Et pour les habitants, il est question de disposer de contenus de divertissement adaptés à leur culture. On remarque d’ailleurs que dans des pays tels que le Qatar, on dispose de plus en plus de programmes de divertissement en langue arabe ; l’anglais perdant ainsi progressivement sa place. Il s’agit donc ici d’un retour aux valeurs locales et culturelles grâce à la digitalisation. Plus de détails sur le blog de Bachar Kiwan

Qu’en est-il de la télévision et des films ?

Même si la télévision reste le moyen le plus utilisé pour la visualisation des programmes de divertissement (notamment les films), d’information et autres, il faut noter que l’internet prend de plus en plus le pas. On ne peut donc nier le fait que les nouvelles technologies ont un certain impact sur la télévision. En outre, pour ce qui concerne la musique, le numérique a déjà complètement pris le pas. Le streaming a eu un fort impact sur les habitudes des populations qui, désormais, préfèrent visualiser les clips sur leur petit écran. On note (comme il est rappelé sur le site de Bachar Kiwan) que 78% des populations utilisent l’internet pour écouter de la musique et regarder des clips vidéo. Toutefois, la plupart des habitants préfèrent, jusqu’à présent, suivre l’actualité et le journal sur la télévision plutôt que sur la toile.

Zoom sur les réseaux sociaux au Moyen-Orient

Les utilisateurs d’internet ont exponentiellement augmenté entre 2013 et 2016. Ainsi, on remarque que la quasi-totalité des pays du Moyen-Orient ont connu une grande démocratisation des réseaux sociaux. En sus, les Smartphones sont devenus accessibles à toutes tranches des populations. Les médias sociaux ont donc désormais envahi les foyers et on note d’ailleurs que plus de 80% des internautes sont sur WhatsApp et Facebook, les réseaux sociaux les plus populaires.